André Garant, le relayeur

André Garant, le relayeur

Toute l’équipe de la Société du patrimoine des Beaucerons a été attristée d’apprendre la semaine dernière le décès de l’historien André Garant. C’est un grand deuil pour toute la communauté des passionné.e.s d’histoire beauceronne et notre président a tenu à écrire ce mot pour rendre hommage à monsieur Garant :

Décédé le 19 août dernier, natif de Saint-Georges, longtemps résident de Beauceville, André Garant a d’abord été professeur. Il m’a enseigné le français au secondaire, de manière engagée, de façon concernée, le cœur ouvert. À d’autres, il a appris la géographie ou l’histoire.

L’histoire, manifestement, était sa plus grande passion au chapitre des savoirs, plus particulièrement l’histoire de proximité, c’est-à-dire celle de nos parents, de nos aïeuls, de nos aïeux qui, souvent, ont vécu sans tambour ni trompette dans le nid des villes et des villages beaucerons.

Il connaissait les noms et les surnoms, les lignées, les accointances, les lieux d’intérêt, les chicanes de clôture, les guerres de clocher et leur issue qu’il savait relater avec humour. Il savait émailler ses propos de secrets éventés et d’anecdotes piquantes. De nombreuses personnes ou personnalités modestes ou tapageuses, vivantes ou trépassées de notre ruralité ont trouvé en lui une sorte de registraire perspicace des us et coutumes, des vertus et des travers.

André Garant, historien régional, avec d’autres de ses semblables, intéressé par ses semblables, a donc contribué à écrire, pour notre bénéfice, l’épopée non pas des hauts faits de la nation, mais celle du labeur, du plaisir et de la paix forgée au gré des gestes et des efforts quotidiens. La Société du patrimoine des Beaucerons, centre d’archives régional situé à Saint-Joseph, a le privilège d’avoir, dans ses magasins, le fonds d’archives André Garant composé de manuscrits, de tapuscrits, de photos et autres documents qu’il a généreusement choisi de léguer à la communauté par son entremise. Ce fonds, dès la fin de son traitement, sera accessible aux chercheurs, aux amateurs d’histoire, à tous ceux qui, Beaucerons ou d’ascendance beauceronne, sont curieux de connaître la genèse et le parcours de notre collectivité.

André Garant a été, grâce à sa curiosité, sa générosité et son entregent, mais aussi par ses initiatives, son esprit collaboratif, ses écrits et ses paroles (que d’autres ont rappelé pour lui rendre hommage), un relayeur des plus sympathiques.

La Société du patrimoine des Beaucerons tient à présenter ses condoléances à sa famille, à ses amis.

Paul-André Bernard, président

Société du patrimoine des Beaucerons